Airlie Beach et Whitsunday

Nous arrivons à Airlie Beach, point de départ pour les îles Whitsunday, après une nouvelle nuit passée dans le bus.

Il n’y a pas grand chose à faire à Airlie Beach, à part aller barboter dans le lagon, ce que nous ferons 2 jours durant. Difficile de se rafraîchir, l’eau doit être à plus de 30 degrés.

Le troisième jour, a y est, nous embarquons avec une vingtaine de personnes à bord d’un catamaran de 16 mètres pour naviguer autour des Whitsundays.
C’est vraiment trop génial. L’équipage est composé d’un irlandais – le cuistot, d’un australien – l’instructeur de plongée, et d’un neo-zélandais – le capitaine.
Le groupe, quant à lui, est très hétérogène en nationalités et en âges, mais pas de français à bord.

Nous passerons deux jours de rêve (et deux nuits) à naviguer autour d’îles magnifiques, s’arrêtant dans des baies pour faire du snorkeling, de la plongée, ou passer la nuit.

Ayant la possibilité de plonger avec bouteille, j’y vais deux fois, armée de mes palmes, masque et combinaison intégrale. Et oui, malheureusement, les méduses sévissent ici aussi en cette saison, et ce sont de vraies vilaines bêtes, donc mieux vaut bien se protéger.
Je n’ai jamais vu autant de couleurs. Les coraux et les poissons sont magnifiques…
J’ai vu des genre de mérous bleus énooormes, un poisson-clown dans son anémone, des poissons de roche impressionnants et à l’air sévère, des poissons perroquets magnifiques à l’air ahuri, une énorme tortue nageant tranquillement en-dessous de nous, des tas d’autres poissons dont je ne connais pas le nom, des méduses, mais pas de requins. Petite déception tout de même. Dorothée et Laure en ont vu un en nageant avec palmes, masque et tuba (et combi).

C’est vraiment amusant comme les poissons sont curieux. Lorsque l’on se retrouve au milieu d’un banc de poissons, certains viennent coller leur tête à votre masque, c’est assez rigolo. On peut nager comme cela pendant plusieurs minutes en compagnie du banc, jusqu’à ce que celui-ci décide brutalement de changer de direction.
J’avais vraiment l’impression d’être dans le monde de Nemo.

Le cuistot nous mitonne des petits plats à tomber par terre, on a même droit à un barbecue de poulet mariné sur le bateau. Miam.
Chaque soir, nous assistons au ballet d’une famille de dauphins dans les lumières bleues éclairant l’eau à l’arrière du bateau. La lumière attirant des bancs de poissons, les dauphins s’en donnent à coeur joie dans une immense orgie, poursuivant leurs proies et assurant le spectacle en nageant tantôt sur le ventre, tantôt sur le dos, et poussant des petits cris de victoire.
Au-dessus de nos têtes, la voie lactée scintille, le mat se balance doucement sous un ciel plein d’étoiles.

Nous dormons dans une cabine de 8 personnes, Dorothée et Laure partageant le même lit. Le bateau dispose de deux minuscules cabines de douche/toilettes pour vingt personnes. Chaque matin, nous sommes réveillées vers 6h30 par le bruit du moteur et les mouvements du bateau qui repart.
C’est sûr que côté confort, on peut mieux faire, mais ces deux jours sont tellement dingues qu’on en oublie ces détails.

Nous faisons une escale sur la Whitsunday Island, et faisons une balade au cours de laquelle nous croisons de charmantes énormes araignées au centre de toiles immenses.
Nous nous baignons ensuite dans un lagon naturel peu profond où nagent des raies et des petits requins verts-jaunes plutôt craintifs.

Ce tour restera l’un de mes meilleurs souvenirs de la côte Est.

De retour sur la terre ferme, nous mettrons trois jours à nous remettre de ces deux jours passés en mer. Je crois qu’on a le mal de terre, en tous cas on a mal au coeur, et ce n’est pas la nuit en bus qui nous attend pour rejoindre Cairns qui nous aidera à nous en remettre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s